vendredi 6 juin 2008

Collateral

Aujourd'hui, j'ai décidé de parler d'un film que j'aime beaucoup et que je viens de revoir en DVD : COLLATERAL, un film de Michael Mann avec Tom Cruise et Jamie Foxx dans les rôles principaux. On retrouve également Jada Pinkett Smith (Niobe dans Matrix Reloaded & Revolutions), Mark Ruffalo et Peter Berg (le créateur de la fameuse série Friday Night Lights).


D'un côté, un tueur à gages, Vincent (joué par Tom Cruise, paré d'une superbe chevelure grise) arrive à l'aéroport de Los Angeles. Un gars, joué par Jason Statham (Le Transporteur) lui refile une mallette avec les noms de 5 personnes, 5 cibles. Il doit les abattre dans la nuit avant de reprendre l'avion au petit matin. De l'autre côté, un chauffeur de taxi, Max (joué par Jamie Foxx) qui travaille depuis 12 ans dans ce métier et ne rêve que d'une chose : créer sa propre compagnie de limousines. Bien sûr, leurs destins vont se croiser. Vincent va prendre le taxi de Max et l'amener dans une escapée meurtrière qui durera 10 heures.

D'un scénario assez basique finalement, Michael Mann va en faire un thriller bien construit qui monte crescendo dans la violence et le suspense. La scène la plus aboutie du film reste pour moi la scène dans le club. Vincent doit tuer un gangster coréen en plein milieu d'une boîte de nuit remplie de personnes. Le gangster est entouré de gardes du corps (à côté de lui mais aussi éparpillés à travers la salle) et de plus la LAPD (police de Los Angeles) débarque aussi sur les lieux. Quand les premiers coups de feux éclatent, la foule s'excite et Vincent doit combattre une marée humaine tout en éliminant les différentes cibles. C'est également là qu'il sauve Max, là où il oublie un peu son égoïsme de tueur à gages. C'est vraiment une scène très impressionnante et qui est vraiment, à mon sens, le cœur du film.


D'autres scènes sont aussi très sympathiques quoique plus mineures. Par exemple, quand Max arrête son taxi, car des coyotes traversent la route. C'est le calme avant la tempête sur une belle musique de AudioSlave. Très beau. Autre scène, quand Vincent dit qu'il n'aime pas Los Angeles, car il y a trop d'habitants et qu'en fait, personne ne se connaît. Il raconte notamment l'histoire d'un gars qui meure dans le métro. Personne ne le remarquera pendant 6 jours. Cette ville l'effraie. Bien sûr, cela a un écho plus tard dans le film mais plus généralement, j'aime bien cet aspect du film où chaque personnage raconte des bouts de sa vie et qui finalement mis bout à bout permet de voir la vie qu'ont ces personnages. Les dialogues ne sont pas trop explicatifs, on est dans la réalité. En plusieurs heures, on ne peut connaître par cœur un personnage. C'est bien retranscrit. On voit que Tom Cruise et Jamie Foxx ont bien bossé leurs personnages. Il y a beaucoup de non-dits. On sent qu'il y a une biographie bien précise derrière tout ça. A ce propos, j'aime beaucoup le passage où Vincent parle de ses parents. Il va dire que sa mère est morte lorsqu'il était jeune et que son père le battait. Puis : "Mon père est mort. Je l'ai tué à 12 ans." Là, Max va faire une tête horrifiée. Et enfin Vincent : "Non, je rigole, il est mort d'une cirrhose." En une minute de dialogue, il casse les préjugés.


Outre le scénario et les acteurs, j'aime aussi énormément l'esthétisme du film en lui-même. Je crois que j'aimerais moins ce film s'il avait été réalisé différemment. Michael Mann montre une vision de Los Angeles totalement ahurissante. Les couleurs sont bien choisies, allant du noir au doré. Les prises de vue aériennes de la ville sont également magnifiques. On va se trimballer dans les différents quartiers en remarquant de nettes différences : quartier latino, koreatown, downtown… Magnifique !

Voilà, je pense avoir dit tout le bien que je pense de ce film, n'hésitez pas à vous jeter dessus si vous aimez les bons thrillers bien ficelés. Bon film ;)

4 commentaires:

Benny a dit…

Baba,
Je savais que tu avais plutôt bon goût mais là, on touche le top, l'Anapurna.
Collateral, c'est vraiment très, très bon. Pas tellement pour son scénario que pour sa mise en images d'une maîtrise incroyable et son casting haut de gamme.
Du début du film dans l'aéroport au métro qui s'enfonce dans un paysage de lever de soleil à la fin, c'est excellent. Sans parler de l'incroyable scène de la boîte de nuit. Du grand, grand cinéma.

baba a dit…

Merci pour ton commentaire, Benny.

En effet, du grand cinéma, on commence à être habitué avec Michael Mann. J'ai notamment bien adoré Heat, Revelations et Ali. Y a que Miami Vice que j'ai trouvé un peu mou du genou malgré une belle image et un casting pourtant assez bon. Me reste Le dernier des Mohicans à voir pour compléter mon "Mann-visionnage" :)

Jess a dit…

Ben voilà, encore une film que j'ai pas vu que tu as revu sans moi ! Sans pas demain encore que je vais me mettre au grand cinéma !
Bon, ben, je retourne à mes chick-lit alors ^^

Misterwan a dit…

Beaucoup aimé ce film également, Tom Cruise y joue juste comme à son habitude mais dans la peau du méchant pour une fois.

A+ Misterwan

Article plus récent Article plus ancien Accueil